Menu Fermer

Paradiski

L’histoire de Paradiski

Créé en décembre 2003 le domaine de « Paradiski » est née de l’union de deux domaines. Effectivement les domaines des « Arcs » et ceux de La « Plagne » se sont unis afin de donner naissance à l’un des plus grands et des plus prestigieux domaines skiables de France.

C’est ainsi qu’est née le domaine skiable de Paradiski. Pour faciliter sa traverser, le « Vanoise Express » qui est le téléphérique le plus grand au monde a été créé. Le « Vanoise Express » est une voie téléphérique constituer de 2 lignes de téléphériques à voie unique et parallèle. Construit par « Poma », en 2003 le Vanoise Express permet de relier les domaines des « Arcs » et ceux de « La Plagne » en 5 minutes. Constituer de 2 cabines chacune à deux niveaux, cette voie emmène 187 personnes et 1 cabinier, ce qui constitue la plus grande capacité du monde pour un téléphérique jusqu’en 2016.   

Un domaine skiable sur 6 communes

Le domaine Skiable de Paradiski est réparti sur 6 communes et 3 stations.

Bourg-Saint-Maurice (au pied)

La commune de Bourg-Saint-Maurice est une commune situé dans le département de la Savoie plus précisément à 54 kilomètres d’Albertville. Il a 840 mètres d’altitude, au bord de l’Isère et ayant pour point culminant l’aiguille des glaciers à 3816 mètres. En ce qui concerne les transports en commun, cette commune dispose de transport collectif en majorité assurer pas la SNCF et les autocars des sociétés RATP et Transdev. Cependant un service de navettes gratuit est disponible durant l’hiver. Il est ouvert de 7h30 à 21h 30 et relie les différentes stations des Arcs. Pour ce qui est des transports ferroviaires, la gare de Bourg-Saint-Maurice est le terminus de la ligne de TGV reliant les stations de sports (Les Arcs, Tignes etc…) aux grandes capitales européennes (Londres, Bruxelles etc…).

Les Arcs

La première station est celle des « Arcs » qui est situé dans la commune de Bourg-Saint-Maurice. Cette station offre un domaine skiable avec une hauteur maximale de 3226 mètres (Aiguille Rouge). Elle offre aussi de nombreux sommets accessibles en ski donnant accès à des panoramas sur la vallée Tarentaise et le mont blanc. Les stations des Arcs sont constituées de 4 stations de village (Arc 1600 construite en 1968, Arc 1800 construite en 1974, Arc 2000 construite en 1979 et Arc 1950 construite en 2003). 

Peisey – Vallandry

En ce qui concerne la deuxième station, il s’agit de « Peisey-Vallandry ». Elle est une station situer dans les communes de « Landry » et « Peisey-Nancroix ». Elle est forme par 2 stations d’altitude, « Plan Peisey » situer à 1650 mètres d’altitudes et de « Vallandry » situer à 1600 mètres d’altitude. « Plan Peisey » a été créé en 1963 et possède un domaine skiable compris dans celui des Arcs soit 425 kilomètres. En ce qui concerne la commune de « Landry », elle est une commune située à mi-chemin entre « Bourg-Saint-Maurice » et « Aime ». En ce qui concerne le transport, il est assuré par la gare de « Landry ». Cette gare cumule deux fonctions, la première étant de servir la commune de « Landry » et la deuxième est de servir les communes environnantes et les stations de ski environnantes.

Pour ce qui est de « Vallandry », elle a été 1986 et situer dans une vallée suspendue au-dessus de l’Isère en plein cœur de la haute Tarentaise. Avec une superficie de 7064 hectares et une altitude de 3779 mètres. Elle offre ainsi une vue sur les sommets qui ferme la vallée de « Rosuel » aux portes du Parc National de la Vanoise. Elle possède de nombreuses petites routes qui relie les hameaux et les stations de ski sans parler de la Vanoise Express. En ce qui concerne les hébergements, ils sont de toute sorte des meublés en passant résidence de tourisme et les hôtels.

Il y a aussi le hameau de Villaroger qui est situé à 1090 mètres d’altitude sur la rive gauche de l’Isère. Elle est reliée au domaine skiable des Arcs.

La Plagne

La quatrième station, se nomme « La Plagne » situer sur les versants nord du massif de la Vanoise et est divisée en 8 stations de village. « La Plagne Centre » qui mesure 1970 mètres et a été ouverte en 1961, mais son nom quant à lui date de 1982 car auparavant, elle s’appelait simplement « La Plagne ». Elle possède une architecture urbaine mais fonctionnelle qui sépare espaces de circulation automobile et ski. La deuxième est « Plagne Aime 2000 » et mesure 2100 mestres. Elle est située dans la commune de « Aime » et fut appelé « Aime 2000 » avant qu’on utilise le sigle « Plagne Aime 2000 » suites au lancement du projet R’évolution. Cette station a été ouverte en décembre 1969 et surnommée le paquebot des neiges.

Champagny-en-Vanoise

La commune est « Champagny-en-Vanoise » possède 22 kilomètres de piste de ski de fond et de sentiers de randonner. Il dispose aussi d’un musée des glaces et d’une tour artificielle d’escalade sur glace.  La commune met à disposition de nombreux sommets de plus de 3000 mètres d’altitude.  Ces habitations sont principalement constituées de hameaux d’habitat traditionnel en bois et pierre en dehors de ça de nombreux hébergements sont proposé par des loueurs de meublés privés, du studio au chalet pour 15 personnes. Elle possède une piste appelée « La piste du Mont de La Guerre » et est accessible grave à un téléphérique. Elle mesure 1300 mètres et ne rencontre pas de remontée mécanique et donne accès à une vue sur le « Mont-Blanc ».

La station est « Champagny-en-Vanoise », à une superficie de 1250 mètres et a été créé en 1969. La quatrième est « Montchavin », possède une dimension de 1250 mètres et a été ouverte en 1972. Puis en 1973 elle a été reliée à « La Plagne » après la construction de 1500 lits. La cinquième est « Plagne Bellecote » avec ces 1930 mètres, elle a été créée en 1974 et devait initialement s’appeler « Les ours » mais a pris finalement le nom de « Bellecote ».

Aime

Le sixième est Plagne 1800, avec ces 1800 mètres elle a été construite sur le terrain laissé par les mines depuis 1973. Elle n’ouvre qu’en 1982. Toutes ces stations sont réparties sur quatre communes, nous avons tous d’abord la commune de « Mâcot-la-Plagne », avec ces 37,86 kilomètres carrés pour de 600 à 2700 mètres d’altitude. Elle possède de nombreux hameaux et lieux-dits, de plus 6 des 10 stations de la « Planche » y sont situées.

Ensuite nous avons la commune « Aime », avec ces 50,74 kilomètres carrés pour de 596 à 2589 mètres d’altitude. La commune « Aime » à en 1972 fusionner avec la commune de « Longefoy », celle de « Tessens » et « Villette ». En ce qui concerne les transports, elle est desservie par la gare ferroviaire « Aime-La Plagne ».

Il y a aussi le hameau de « Bellentre », ayant 23,84 kilomètres carrés pour une altitude allant de 699 à 3011 mètres. Elle est composée de treize hameaux dont sept situés sur le versant du soleil et six sur la rive gauche de l’Isère. Son économie repose en grande partie sur les stations qui s’y trouve.

Un domaine skiable gigantesque

Le domaine skiable de Paradiski situé dans la haute vallée de la Tarentaise entre les villes de « Moutiers » et « Bourg-Saint-Maurice ». Avec une altitude comprise entre 1250 mètres et 3250 mètres, elle possède 425 kilomètres de pistes, 264 pistes parmi les qu’elle on a 37 pistes noires, 65 pistes rouges 129 pistes bleues et 11 pistes vertes. Il est à 70% situer au-dessus de 2000 mètres d’altitude ce qui lui permet d’être bien enneigé en hiver de plus il est équipé de 2 glaciers à plus de 3000 mètres.

L’enneigement varie en général entre 115 centimètres et 260 centimètres et en dehors de la neige naturelle, grâce à des appareils dispersés dans le domaine, il est possible de fabriquer de la neige. Cette neige est confectionnée à partir d’eau pulvériser et naturellement congeler. En matière de chiffre on est à 1 010 000 mètres cubes d’eau soit 5% du barrage du Tignes.

En ce qui concerne les remontées mécaniques on en recense 118 qui sont répartis comme suit. Il y en a 71 à la station la Plagne, elle se situe entre 1207 mètres et 3167 mètres. Les 47 autres se trouvent aux « Arcs/Peisey-Vallandry », elle se situe entre 1200 et 3226 mètres.

Les activités hors-ski à Paradiski

En dehors du ski, Paradiski propose aussi des activités aussi d’hiver que d’été. Parmi ces activités nous avons « OVER THE MOON » qui vous permet de passer une nuit sous les étoiles à 2500 mètres d’altitude. Pour se faire on mettra à votre disposition une dameuse entièrement réaménagée dans une ambiance chaleureuse et sensuelle.

Ensuite nous avons « LE BOBSLEIGH », effectivement grâce à sa piste olympique de bobsleigh situer à la Plagne Paradiski. Composer de 19 virages avec ces 1500 mètres, cette activité met à votre disposition un bob raft qui peut prendre quatre personnes. Mais si vous été seul vous pourrez prendre une speed luge. Si vous n’en avez jamais fait ne vous inquiétez pas elles sont autoguidées et il existe beaucoup d’autres activités d’hiver à découvrir.

En dehors des activités d’hiver il propose aussi des activités d’été comme le VTT, les randonnées, le trail. Pour en profiter pleinement une carte du domaine vous sera fourni pour que vous puissiez identifier les zones réservées au VTT, aux randonnées et aux Trail.

Plan des pistes de ski de Paradiski

Paradiski - Les Arcs & La Plagne - Plan des pistes de ski
Paradiski – Les Arcs & La Plagne – Plan des pistes de ski
la plagne paradiski plan des pistes
La Plagne – Plan des pistes
Les Arcs - Plan des pistes de ski
Les Arcs – Plan des pistes de ski

Vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vente-Flash jusqu'à- 40% sur les locations d'été à la Montagne (avec Travelski)

X

Vous ne pouvez pas Copier / Coller le contenu de cette page.